Dassault MD 311 Flamant

Restauration en vol (Avion désormais exposé statique à l'usine Dassault Aviation de Bordeaux-Mérignac)

A son retour de captivitée en avril 1945, M. Marcel Bloch devenu M. Dassault, crée la société des Avions Marcel Dassault. Parmi ses projets, la réalisation d'un avion bimoteur de faible tonnage pouvant assurer selon les versions, des missions d'école de pilotage, de bombardement, de surveillance, de liaison etc. Destiné à l'entraînement à la navigation et au bombardement, le prototype du MD.311 effectue son premier vol le 29 mars 1948 à Mérignac, avec à son bord messieurs Brian, Rozanoff et Dillaire.

Note : Les Flamants furent déclinés en 3 versions :

  • MD 311 à nez vitré, une seule place pilote destiné à l'entraînement de navigation et de bombardement. 40 exemplaires construits.

  • MD 312 à nez plein et deux places pilotes. 118 exemplaires construits.

  • MD 315 version nez plein à un pilote mais disposant d'un armement. 137 exemplaires construits.

La première mise en service date de 1951 et le dernier servira jusqu' en 1982.

 

Le Dassault MD 311 Flamant n°282

MD311_282_nb.jpg

Le n° 282 a terminé sa carrière opérationnelle en 1982. Commencée en 1953 à l'Ecole de l'Air de Salon de Provence, il servait pour la formation des navigateurs et des bombardiers avant d'être affecté en 1956 à l'Ecole d'Avord, toujours pour faire de l'instruction à la navigation.

Cédé à notre association en 1987, il revola pour la première fois en 1989. Il porte les marquages de sa dernière affectation: le G.E. 316 de Toulouse.

Le n° 282 fut le dernier Flamant en service dans l'Armée de l'Air.

Arrêté de vol depuis plusieurs années, le Flamant n°282 prend une retraite bien méritée devant son lieu de construction chez Dassault Aviation à Bordeaux-Mérignac.

Dassault MD 311 Flamant n°282 : Retour aux origines

En septembre 2010, la direction du site de Dassault Aviation de Mérignac, à proximité de Bordeaux, pris la décision d'acquérir un Flamant MD311 afin d'illustrer ce qui a initié la création de cette usine. En effet, c'est le programme Flamant qui a permis de lancer la construction du premier bâtiment de cette usine en 1946. Le but étant de présenter cet avion en statique, dans l'enceinte de l'usine, devant le bâtiment où il avait été construit. Il fut également décidé que la restauration de l'avion choisi devait être réalisée par une équipe de bénévoles constituée de salariés du site de Mérignac. Le choix s'est porté sur l'exemplaire de Memorial Flight. Notre MD311 était arrêté de vol depuis quelques années. La décision de s'en séparer fut donc prise en octobre 2010. L’intérêt premier était que cet appareil était le dernier en service au sein de l’armée de l’air.

L'avion a été démonté en décembre 2010 puis transporté par la route début janvier 2011 jusqu'à Bordeaux.

La restauration a débuté fin janvier le temps de mettre en place les moyens nécessaires et de constituer le "Groupe Flamant", appellation retenue pour désigner l'équipe de bénévoles qui a rapidement atteint le nombre de 35 membres.

La première étape a consisté à faire un état précis des tâches à réaliser pour aboutir à une présentation en statique du plus bel effet. Pour cette présentation, le choix s'est porté sur une mise en place de l'avion sur un socle central se reprenant sur les longerons d'ailes, avec les trains d'atterrissage rentrés et quelques degrés d'inclinaison à gauche et à cabrer. L'avion sera éclairé de nuit en alimentant tous ses éclairages, intérieurs et extérieurs. A la grande surprise des électriciens qui s'attelèrent à cette tâche, tout le circuit électrique de l'avion était en état de marche et fut donc réutilisé.

Ensuite, une période de démontage a commencé. Rapidement, les transparents furent démontés, afin de les remplacer, et tous les accès permettant d'effectuer un traitement anti-corrosion. Celui-ci, visant à assurer la meilleure préservation possible de la structure dans le temps - Structure qui au passage s'est avérée être dans un état surprenant compte tenu de l'âge de la machine, avec au final très peu de reprises de corrosion à faire.

En parallèle, la préparation du remontage des ailes, empennages, moteurs et hélices débuta, et le remontage de l'ensemble aboutit en mars. En même temps, toutes les commandes de vol ont été immobilisées en privilégiant des dispositifs non visibles de l'extérieur.

Une fois l'avion ré-assemblé, il fut entrepris de remonter des transparents neufs et de préparer l’appareil pour le passage en peinture. Pour sa décoration le choix se porta sur les couleurs que cet avion revêtit à partir de 1953 lorsqu'il fut affecté au Groupe d'instruction d'Avord pour la formation de navigateurs et de bombardiers.

Dans cet esprit, une copie du viseur Norden réalisée en CAO à partir d'un original a été installée à sa place dans le nez vitré de l'avion. De même toutes les antennes greffées au fil du temps sur la structure ont été démontées et les orifices obturés, pour faire place à une reproduction du système d'antennes filaires HF qui équipait l'avion à cette époque.

Une fois la peinture effectuée, les finitions commencèrent.

L'ajustement du socle sur l'avion réserva quelques difficultés, ce qui était normal dans la mesure où c'était une première de fixer un Flamant de la sorte. Bien sûr, il fut décidé de monter l'ensemble à l'atelier plutôt que sur place pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions. Tout fini par rentrer dans l'ordre et les atterrisseurs purent être déposés et les trappes fermées définitivement.

Le Flamant MD311 n°282 a été mis en place sur son lieu d'exposition le 17 juin 2011 après 1500 heures de travail et il fut officiellement inauguré le 24 septembre 2011.

La restauration 1987-1989 (par Memorial Flight)

Détails de l'avion

Photoscope

Cockpit et poste avant.

Album Photo

Le MD 311 Flamant n°282 à l'époque où il volait au sein de la collection Memorial Flight.

La restauration par le "Groupe Flamant" 2010-2011 (Dassault Aviation)

Retour en photos sur la dernière aventure de l'ancien Dassault MD 311 Flamant de Memorial Flight, qui a trouvé une place de prestige sur son lieu de fabrication, sous ses premières couleurs opérationnelles grâce au groupe de passionnés de l'usine de Bordeaux-Mérignac de Dassault Aviation.

 

Spécifications

Longueur : 12.78 m

Envergure : 20.21 m

Hauteur : 4.90 m

Surface : 47.2 m²

Masse : 6400 kg

Moteur : 2 SNECMA 12 T de 600 hp

Vitesse : min. 80 kts - max. 240 kts

Autonomie : 4 h 15

Equipage : 5

Armement : 10 lance bombes ALKAN (9 appareils modifiés pour l'emport de missiles air sol filoguidés AS 11)

A voir

Article: Le vol du Flamant gris / Aviasport décembre 1993 (français), 3 pages

av21.jpg
av22.jpg
av23.jpg

Article: A rare performer / Flypast Airshow ' 96 (anglais), 2 pages

f1.jpg
f2.jpg